Tout ce qu’il faut savoir sur les concours petite enfance
23 février 2018
Voir tout

Dispositifs d’accueil : un nombre de places stable

L’Observatoire national de la petite enfance vient de publier son rapport 2017 de l’accueil de la petite enfance.

Une demande en légère baisse

En 4 ans, la natalité a reculé de 6,4 %. Une bonne chose pour les modes de garde parfois saturés. La France comptait, au 1er janvier 2017, 4,7 millions d’enfants de moins de six ans, soit 64 000 de moins qu’en 2016. Si la demande baisse un petit peu, l’offre de solutions de garde d’enfants est restée stable. En 2006, il y avait 47,6 places pour 100 enfants. Aujourd’hui, nous sommes à 56,1 places.
Les dispositifs d’accueil collectif ont augmenté leurs capacités. Les 12 116 établissements proposent actuellement 402 300 places. Les places sont réparties dans différentes catégories :

  • 83 % pour les structures d’accueil collectif
  • 12 % pour les services d’accueil familial
  • 5 % pour les micro-crèches et les crèches parentales

Des écarts selon les régions

Selon les régions, les capacités d’accueil ne sont pas les mêmes. En effet, si la Haute-Loire propose 92 places pour 100 enfants de moins de trois ans, la Guyane par exemple ne propose que 10 places… Une capacité d’accueil faible que l’on retrouve dans les régions méditerranéennes et en Corse.
L’Ile-de-France regroupe en son sein des disparités. Paris et les Hauts-de-Seine proposent 67 et 63 places, contre 43 et 31 dans le Val-d’Oise et en Seine–Saint-Denis.

Au total, les collectivités ont investi 15,6 milliards d’euros pour l’accueil des moins de 3 ans et plus de 16 milliers à celui des 3-6 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *