CAP petite enfance : un diplôme d’office pour les jeunes parents ?
4 août 2017
Les enfants dorment de moins en moins…
25 septembre 2017
Voir tout

Que faire après un CAP en petite enfance ?

Le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance est une formation professionnalisante. Les titulaires de ce diplôme peuvent envisager de commencer leur activité professionnelle à la fin de leur formation. Mais il est tout à fait possible de poursuivre ses études après le CAP : en baccalauréat professionnel par exemple ou en diplôme d’État.

Poursuivre en baccalauréat professionnel

Deux filières en bac pro sont accessibles pour les titulaires d’un CAP dans le domaine de la petite enfance :

  • le bac Pro Services aux personnes et aux territoires (SAPAT)
  • le bac Pro Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP)

La formation dure deux ou trois années et permet de valider le diplôme du baccalauréat. Elle est proposée dans les lycées professionnels et dans les CFA (centre de formation d’apprentis). Les cours seront divisées en deux parties : enseignements théoriques et unités professionnelles. Des stages permettent aux étudiants de se professionnaliser dans le milieu et de se créer un réseau de contact.

Passer le concours de la fonction publique

Les diplômés du CAP ont la possibilité de passer un concours pour devenir ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles). Ce concours est composé d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale d’admission.
Il s’agit d’un concours externe pour entrer dans la fonction publique. Les lauréats du concours pourront, après quelques mois, être titularisés dans une école maternelle en tant qu’agents spécialisés.

Se préparer au diplôme d’État

Plusieurs diplômes d’État existent dans le domaine de la petite enfance.
Tout d’abord le DE Auxiliaire de puériculture est accessible directement après le CAP. Il s’agit d’une formation d’une année, accessible sur concours d’entrée. Les étudiants sont formés à accompagner les nouveaux nés dans leur vie quotidienne. La formation est professionnalisante et permet de devenir auxiliaire de puériculture.

Après au minimum trois années d’expérience, les accompagnants éducatifs peuvent également se présenter au concours d’entrée de la formation pour devenir éducateur de jeunes enfants. La formation dure trois ans dans un institut de formation spécialisée.

Travailler directement auprès des enfants

Après la validation du certificat, l’insertion professionnelle est tout à fait envisageable. Des postes d’accompagnants éducatifs ou d’animateur attendent les jeunes diplômés dans les structures d’accueil partout en France :

  • en crèche collective ou crèche parentale
  • en halte-garderie
  • en centre de loisirs
  • en centre de vacances
  • en école maternelle
  • ou encore à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *